Bénigne Joliet

C’est en 1998 que Bénigne Joliet, diplômé du lycée viticole de Beaune, prend la direction du domaine.

 

Accompagné de son épouse Marie-Claire, il s’attache à perpétuer les traditions séculaires qui prévalaient déjà chez les six générations qui l’ont précédé. Il veille aussi avec respect et humilité sur ce précieux morceau de patrimoine composé du Manoir, classé au Registre supplémentaire des monuments historiques, et du Pressoir, classé aux Monuments historiques.

 

Conscients de l’immense potentiel du Clos de la Perrière, Bénigne et Marie- Claire ne s’arrêtent pas là et décident de donner une nouvelle impulsion au domaine en opérant, au fil des millésimes, un changement en profondeur dans la façon d’aborder et d’exploiter leur vignoble. Cela commence par une étude très approfondie d’analyse visuelle et chimique des sols. En découle l’identification de quatre micro-terroirs à l’intérieur du Clos et la possibilité d’en exprimer toute l’essence et la singularité.

 

En parallèle, ils convertissent le domaine en agriculture biologique, et revoient toutes les étapes, de la vendange à l’élevage afin de produire des vins très qualitatifs. Rien n’est laissé au hasard ; le tri des raisins devient ultra sélectif, les vinifications sont plus précises.

 

En 2007 enfin, est construite une nouvelle cuverie attenante au domaine, que Bénigne et Marie- Claire Joliet équipent de matériels haute technologie. Toute cette réflexion, tous ces investissements ont pour seule finalité de révéler toute la richesse de leur vignoble pour produire l’un des plus beaux crus de la Côte de Nuits.